Revue de presse

dossier-dazibao-n29_page_01presse-guerande_page_1article-matriculearticles-presse-casa-nostra_page_1la-marseillaisepresse-linsense_page_1
« Cette année encore, peu avant Noël, les Voix Auréliennes ont offert à son public un spectacle de choix avec « Casa Nostra » pièce écrite et interprétée par sabine Tamisier. Jeune, charmante, tout de rouge vêtue, cette brillante comédienne capte immédiatement l’attention du public.

Au début, les propos d’Héloïse déconcertent tant ils sont hachés, décousus, hésitants. Qui est-elle ? Une jeune femme à la limite de la folie ? Ou bien n’est-elle pas plutôt plongée dans un rêve ? Mais qui est donc cet homme qui l’obsède et avec qui elle va partir pour Venise ? Et puis petit à petit tout s’éclaire. A l’image de la vie, la vraie vie, Héloïse se dévoile. Non elle ne rêve pas. Oui, elle imagine. Coincée dans sa cuisine, en proie au doute, à l’espoir, elle laisse vagabonder son esprit vers celui qu’elle aime, celui qui va l’emmener vers la cité des doges.

Et c’est lorsqu’elle croit partager l’intimité de l’être aimé qu’elle admet enfin qu’il n’en est rien, ni aujourd’hui ni demain. Alors Héloïse lance comme un appel au secours : « maman !» crie-t-elle. Et elle reste assise, comme ça, sur son lit, dans son refuge, sa « casa mia » comme elle l’appelle. Sabine Tamisier est-elle Héloïse ? Nul ne le sait.

Mais ce dont on est certain, c’est que cette jeune comédienne qui n’hésite pas à prendre la plume pour écrire ses propres textes est particulièrement talentueuse. Il ne fait aucun doute qu’elle connaîtra le succès que chacun lui prédit ».
Article écrit par un membre de l’association
« Les Voix Auréliennes » à Éguilles (13)

Publicités