Casa Nostra

Casa Nostra. Éditions le Mot et le Reste (2009), Revue Nioques # 5. (Épuisé).
Ce texte a été lu pour la première fois par l’auteur au Festival La Mousson d’Été à Pont-à-Mousson en 2006. Il constitue le premier volet d’une trilogie dont les deux autres  volets sont : Aimé sur le seuil et Les Appalaches.
Casa nostra été créé par l’auteur en février 2008 à la Bibliothèque Départementale de Prêt du Vaucluse. S’en sont suivies une trentaine de représentations dans des bibliothèques du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, au Théâtre du Petit Matin, à Montévidéo, aux Bancs Publics (Marseille), au Centre Pénitentiaire du Pontet, au Théâtre de Cavaillon-Scène Nationale, au Théâtre Antoine Vitez (Aix-en-Provence), au Théâtre Liberté de Toulon.

Pour la direction d’acteur, l’auteur-comédienne a reçu l’aide précieuse, à différentes étapes du travail de : Enzo Cormann (auteur, comédien, metteur en scène, responsable du département écriture de l’ENSATT), Dominique Laidet (comédien, enseignant dans le cadre du département écriture de l’ENSATT), Nanouk Broche (comédienne, metteur en scène de la Cie Ma Voisine s’appelle Cassandre-Marseille), Mireille Guerre (metteur en scène, co-directrice du Théâtre des Bernardines Marseille) et Hubert Colas (auteur, metteur en scène, co-directeur de Montévidéo-Marseille).

La Cie Si tu m’apprivoises (La Valette du Var) l’a ensuite créé en novembre 2015 au Théâtre Marélios de La Valette du Var.
Mise en scène : Réveline Fabre.
Avec : Vanessa Moskokovski.
Scénographie : Lucie Chevalier.

La Cie Feux de la Rampe (Paris) travaille actuellement à sa création, ainsi qu’à celle du deuxième volet du trytique, Aimé sur le seuil.
Mise en scène : Marie Tikova.
Avec : Alyse Soudet et Anthony Paliotti.
Scénographie : Élodie Monet.

Extrait :

Oui mais / c’est dit / je dis c’est dit là moi c’est dit mais / c’est pas dit / c’est pas dit c’est / c’est pas dit là je veux dire je / seulement tourne autour de toi je / MARMELADE je / sourires oui sourires mais / mes yeux ils pépitent pépitent ailleurs ils
tombent ils / cailloux / ils /creusent les cailloux du sol avec mes pieds ils / juste quand toi tu es là / juste quand lui / là / contre / tout près de moi / ils / juste mes yeux / percent les malons ou l’herbe ou ou ou la terre
ILS BAISENT LA TERRE MES YEUX ILS trois tonnes mes paupières elles / pèsent ! Des / COUVERCLES Elles / HONTE! elles / fuient! elles / SOMMEIL!

Ses mains
Il posera ses mains sur la soucoupe Il tournera le sucre / la la / cuillère là dans le sucre et il dira / il me dira :
Ho
Hello
Héloïse ?
HÉLOÏSE !

Et là je je / SURSAUT
Parce que brûlure / parce que ses yeux / parce que c’est / IM / POSS / SSIBLE de le regarder!
Parce que ses mains / parce que / ses paumes / les paumes de ses mains / juste ses paumes / m’étais noyée là dans ses paumes / m’étais perdue / m’étais poème là dans ma tête disais /               / :
Tes paumes sur mes mains tes paumes sur mes fesses tes paumes sur mes lèvres tes paumes sur mes lèvres tes paumes sur mes lèvres tes paumes / tes paumes sur mes habits tes paumes sur mes seins tes paumes sur mon cou tes paumes sur mes joues tes paumes / tes paumes sur mon chat tes paumes sur mon beurre tes paumes sur mon lit tes paumes sur ma tasse tes paumes dans mes fleurs tes paumes sur ma nappe tes paumes sous mon toit tes paumes dans ma douche tes paumes dans ma cour tes paumes dans mon placard tes paumes dans ma salade tes paumes / tes paumes de velours tes paumes mon amour tes paumes mon amour tes paumes mon amour / tes paumes tes paumes tes paumes pom pom pom pom / pom pom pom

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s